Columbine en Finlande!?!

Publié le par LN

Pour ceux qui ne sont pas au courant, voici des extraits du site de France 2:

La ville de Kauhajoki est sous le choc après le coup de folie d'un étudiant qui a tué 10 camarades avant de se suicider

Mardi en fin de matinée, l'homme de 22 ans a ouvert le feu sur des élèves d'une école professionnelle de la ville du sud-ouest de la Finlande, avant de retourner l'arme contre lui et de décéder à l'hôpital.

Une enquête a été ouverte mercredi sur la responsabilité de la police, qui avait interrogé le forcené la veille du drame avant de le relâcher.

"Il y a une enquête sur ce qui s'est passé les jours précédents", a annoncé le Premier ministre Matti Vanhanen qui souhaite déterminer pourquoi la police n'a pas pu empêcher la fusillade du lycée alors qu'elle avait entendu le jeune homme. "Il semble que la police a réagi immédiatement et a rencontré ce jeune homme mais nous ne savons pas quelles informations ils avaient et la raison pour laquelle sa licence de port d'armes n'a pas été retirée."


Une autre fusillade meurtrière l'an dernier
En novembre 2007, un drame similaire avait choqué la Finlande. Un élève de 18 ans avait tué 8 personnes (6 élèves, une infirmière et la principale du lycée de Jokela) avant de se suicider. Il avait annoncé ses intentions quelques heures plus tôt dans une une vidéo diffusée sur internet.

Les deux auteurs des fusillades avaient des permis pour les armes utilisées lors de leurs massacres.

La Finlande se classe au troisième rang mondial pour le nombre d'armes par habitant, derrière les Etats-Unis et le Yémen, selon une étude publiée l'an dernier par l'Institut des hautes études internationales de Genève.

Le débat sur les armes relancé
La Finlande doit "durcir" sa législation "de manière significative" sur le port d'armes, a déclaré mardi le Premier ministre finlandais Matti Vanhanen quelques heures après la fusillade de Kauhajoki. "Concernant les pistolets qui peuvent être transportés facilement, nous devons nous demander si ils doivent être autorisés pour les particuliers", a-t-il indiqué.

Deux jours après la tuerie de Jokela l'an dernier, le gouvernement avait annoncé que la Finlande allait adopter une mesure de l'UE qu'elle avait précédemment rejetée, qui interdit le port d'armes aux mineurs. Aucun changement n'a encore été fait, la loi finlandaise autorisant toujours le port d'armes aux plus de 15 ans.

Publié dans bitsandpieces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article