Pour me vanter un peu, mais c'est pas souvent, si?

Publié le par LN

RAPPORT DE VISITE (extraits):

Bilan global

 La séance observée est la 7ème d’une séquence dont la tâche finale sera orale : jouer devant la classe un dialogue préparé en binômes dont le sujet sera la conversation d’un adolescent et de son parent à propos de l’achat d’une paire de baskets de marque Converse. Le rôle sera bien sûr tiré au sort.
L’accueil des élèves est chaleureux et ceux-ci s’assoient selon un plan de classe bien établi car certains élèves ont posé problème et la gestion de classe a été un souci prioritaire. Le résultat est déjà là car la professeure a un parfait contrôle de la classe désormais et a remporté leur adhésion au cours. Le cadre est donc nettement défini dès l’arrivée, un secrétaire s’occupera de noter la participation, un autre s’occupera du relevé d’absence (classe dans laquelle il y a toujours des absences, justifiées ou non), le tout pendant que l’enseignante demande de mettre les sacs par terre car visiblement, tout doit être redit. Ceci est fait très rapidement par une enseignante dynamique, très mobile et souriante.
La 1ère activité est le résultat d’un travail chaque semaine où un élève reçoit le lundi un article confié par Mademoiselle Labiche, dont il doit parler à ses camarades le vendredi suivant pendant que ceux-ci remplissent progressivement un tableau concernant les deux candidats aux élections présidentielles américaines. L’idée est très bonne et bien sûr l’objectif est d’établir une interaction qui ne se fait pas facilement dans ce genre de classe : l’élève aura malheureusement tendance à lire ses notes, donc l’enseignante l’interrompra pour lui poser des questions clé pour qu’elle y réponde plus naturellement. Quelques élèves viendront à son secours en la corrigeant notamment et la professeure lui demandera de s’adresser à son auditoire …rappelant par ce biais les savoir faire dont il faudra faire preuve dans la tâche finale.
Ensuite, un rappel est fait en commun avec les élèves de la dernière séance et une réactivation des expressions pour exprimer le désaccord : il est clair que Mademoiselle Labiche ne perd jamais de vue son objectif, rendant les choses aussi claires que possible pour ses élèves, le tout dans la langue cible, dans cette classe où l’on pourrait être tenté de passer au français ; les élèves font quelques tentatives de « Classroom English » mais ce point reste toutefois à améliorer.
 Puis vient l’apprentissage du jour au travers de deux scènes de la série Friends illustrant la frénésie de consommation de l’une des protagonistes. Une anticipation rapide est faite à partir du titre « Monica’s boots ». Il est bien demandé de se concentrer sur les images et le son sans prendre aucune note. Dans un premier temps, les élèves disent ce qu’ils ont compris et tout au long des repérages demandés ensuite lors de lectures fragmentées, quelques mots seront inscrits au tableau suggérés par la classe et serviront plus tard de base pour reformuler et créer la trace écrite au cours de laquelle l’enseignante pourra faire quelques rappels lexicaux ou structurels avec l’aide des élèves de notions vues auparavant. Lors de cette trace écrite des productions des élèves, Mademoiselle Labiche montrera une fois de plus la souplesse dont elle fait preuve dans son enseignement. Pendant la découverte de ces deux scènes consécutives, une reprise phonologique sera faite de quelques productions ou mots isolés et la répétition individuelle et chorale sera tentée sans grand succès; c’est un point qui devra être régulièrement travaillé par la suite. La sélection des repérages à faire a été très adroite dans ce flux sonore très rapide qui aurait pu décourager les élèves. Cependant, les mimiques, les gestes et l’humour dont Mademoiselle Labiche use avec plaisir ont permis d’accéder au sens avec succès et même de percevoir l’implicite puisque deux jeux de mots devaient être compris si l’on voulait atteindre l’objectif. Une nette complicité se dégage lors de ces moments de perception et le cours se termine dans la bonne humeur.
Lorsque le travail à la maison sera donné, des inquiétudes apparaîtront chez les élèves en ce qui concerne la tâche finale. Il y aura donc une mise point de faite.
J’encourage Mademoiselle Labiche à continuer en ce sens ; en effet, cette première séance observée révèle clairement à l’observateur extérieur une enseignante heureuse de remplir sa fonction.

Points positifs: Savoir-être Sourire / humour / aisance /complicité / plaisir d’enseigner Gestion de classe / autorité Rythme du cours Gestion du temps Souplesse Clarté des consignes Le « tout anglais » Choix du document authentique pourtant difficile au 1er abord Essai de mise en place de l’interaction Enchaînement des activités Reformulation
A améliorer en priorité: Plus d’interaction Voix des élèves plus audible : les faire reprendre les productions de l’autre Plus de reprise phonologique
Autres points à travailler: Bilan (puisque il était évident dans les questions de la fin) Mettre en place des activités différentes selon les groupes

Publié dans bitsandpieces

Commenter cet article

LNF 26/10/2008 04:10

Oh la la jsuis trop contente pr toi!Ms en même tps je ne suis pas vraiment surprise.Par contre ils me font bien rire, ils ont ajouté "améliorer en priorité" histoire de montrer qu'il y a soit disant qqch à améliorer!!!Ma biche t'as rien à améliorer, tu t'en sors très bien!Bisous

klm 25/10/2008 18:54

essentielle comme tu dis...imagine comme j'ai pu être rassurée et être en confiance avec seulement un + jcrois(et c'était même pas un truc que j'avais acquis c'était histoire d'en mettre un lol),et des - partout,donc non c'est pas "fait" pour nous rassurer!!!j'étais doublement stressée une fois la visite passée.Si tu es en confiance maintenant c'est que c'est bon,ça roule,c'est gagné,c'est tout,et surtout,tu aimes ce que tu fais.Tu as de la chance de ressentir ça dès maintenant!Enjoy!

klm 22/10/2008 19:22

eh bah dites-moi,ça c'est du rapport!(heureusement on ne m'a jamais donné le mien et ce,je pense,de manière déibérée,lol)tu peux que y arriver maintenant!t'as à t'angoisser de rien!comme dirait une copine,well done Bobby!

LN 22/10/2008 23:31


ben oui, la seule angoisse, c'est: "vais-je arriver à faire aussi bien pour la deuxième?", mais bon c'est sûr, c'est bien aprti, ça met en confiance et on sait qu'on est sur la bonne voie! On
stresse comme des malades avant mais elle est essentielle cette visite non seulement pour faire le point sur les choses qui ne vont pas mais surtout pour nous rassurer.


Guillaume 22/10/2008 12:00

Mais même avec un dvd bien réalisé, ça suffit pas. Il faut une bonne prof pour pouvoir faire bosser comme il faut les élèves dessus.

cathy 22/10/2008 09:56

wouahou, wouahou et encore wouahou ! Que rajouter d'autre ? un dernier waouhou !!!!
Total respect et bisous de marraine à filleule !